Léman Bleu

Actualités


17 mai 2020 - 18h56

Des terrasses plus grandes mais une reprise difficile

Plus de place pour profiter des terrasses. La ville de Genève permet aux tenanciers des bars et restaurants de s'étaler un peu plus que d'habitude sur les trottoirs et la chaussée. Une mesure assortie d'une bonne nouvelle supplémentaire: la gratuité des taxes d'empiètement des terrasses jusqu'à la fin de l'année 2020. 

Les tables supplémentaires ont déjà commencé à pulluler sur les trottoirs. Dans ce bistrot du rond point de plainpalais, cinq tables supplémentaires sont apparues ce week-end. Rien de spectaculaire mais c'est dejà ça pour le patron. 

Depuis vendredi dernier, l’annonce est officielle. Toutes les terrasses des bars, cafés et restaurants de la ville de Genève peuvent demander une extension. Cela concerne aussi bien les terrasses sur les trottoirs que celles qui empiètent sur la route. Une mesure assortie d’une autre nouvelle: les établissements sont tous exemptés du loyer des terrasses jusqu’à la fin de l’année.  

 

Environ 1700 établissements situés sur la ville de Genève sont concernés par ces mesures. La Ville estime que le manque à gagner se situe entre 1, 5 et 2 millions de francs.

 

 

 

 

 

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.