Léman Bleu

Actualités


02 juin 2020 - 18h32

Des ventes record pour les magasins de vélos genevois

À Genève, la mise en place de plusieurs bandes cyclables fait débat depuis quelques semaines. Mais il y en a pour qui tout roule ou presque : les vendeurs de vélos. Depuis leur réouverture le 11 mai, tous enregistrent une hausse considérable de leur vente, au point de risquer la rupture de stock auprès des fournisseurs.


«En raison d’une considérable hausse de nos activités depuis la réouverture, nous ne sommes pas en mesure de répondre au téléphone.» Ce message automatique d’un magasin de vélos à Genève est le reflet d’une situation inédite dans le canton. Il suffit de lever les yeux pour s’en rendre compte, les vélos sont partout. La dizaine d’enseignes cyclistes que nous avons contactées le confirment : les ventes sont en plein essor depuis la réouverture du 11 mai. «Nous ne nous attendions pas à cela», commente Vincent Meunier, responsable de ciclissimo à Carouge.


Bientôt la rupture de stock ?

Dans cette enseigne de vente et d’entretien, c’est le premier après-midi plutôt calme depuis quelques semaines. Mais l’atelier de réparation reste plein. Ici comme ailleurs, on craint même la rupture de stock et pas qu’au niveau des vélos. «C’est la première fois que je vois un manque en cadenas», s’étonne Vincent Meunier devant son ordinateur. «Tous les pays se fournissent en même temps, ce n’est pas que à Genève. Nous ne savons pas si nous serons en mesure d’alimenter le marché jusqu’à la fin de la saison.»  

«En 30 ans, je n’avais jamais vu ça» 

Même constat dans ce petit magasin de quartier aux eaux-vives. Pascal Jacquemoud est dans le métier depuis plus de 30 ans, jamais il n’avait vu une telle affluence. «Dans les années 90 il y a eu un essor, mais jamais comme ça !» 

Ici, depuis la réouverture, les ventes ont presque triplé. Mais si les Genevois semblent s’être rués sur le vélo depuis le déconfinement progressif, l’offre n’a pas suivi la demande. Puisqu’une bonne partie des pièces proviennent de Chine ou d’Italie, deux pays fortement impactés par le Coronavirus.

Alors pour ceux qui souhaitent se remettre en selle cet été et qui n’ont pas encore leur monture, il va peut-être falloir être patient pour obtenir le vélo de ses rêves.

Lea Job 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.