Léman Bleu

Actualités


25 novembre 2020 - 19h10

Deux Genevois lancent un supermarché zéro plastique

Pour minimiser les déchets plastique au maximum, deux Genevois se sont lancé un défi. Ils créent «Organy» un supermarché sans aucun emballage plastique. Fatigués de devoir traverser la ville avec leurs bocaux, leur concept se veut différent du vrac.

Même si elle a déjà été vidée de son contenu, cette bouteille que Clarisse tient entre les mains n’est pas en fin de vie. Elle sera lavée, puis remplie à nouveau par le producteur. Car c’est le principe même du supermarché Organy : générer zéro déchet plastique. «Nous sommes partis du constat que beaucoup de Suisses souhaitent consommer de manière plus écologique», explique Clarisse Pitton, cofondatrice d’Organy.  

Consommateurs bio et écolo depuis de nombreuses années, elle et son conjoint Christophe Rolland ont voulu chercher une nouvelle façon de consommer bio, local et responsable. Les deux Genevois travaillent uniquement avec des produits locaux, mais les bocaux ou les bouteilles réutilisables, ce n’est pas le seul concept d’Organy.

Différent du vrac

Le supermarché se veut différent du vrac. Ici, pas besoin de venir avec son contenant, tout est emballé… mais pas de plastique, uniquement avec du biodégradable.  «Le vrac, c’est parfois compliqué. Nous en sommes des clients, mais nous avons pu remarquer qu’il est difficile parfois de traverser la ville avec ses bocaux, et de devoir faire plusieurs épicerie pour tout trouver», explique Christophe Rolland. «De plus, certains produits ne se prêtent pas au vrac.»      

Un financement participatif en ligne

Organy proposera donc tout une gamme de produits du quotidien. Pour les bocaux ou les bouteilles, le jeunes couple fera en sorte que les supermarchés Organy se charge de les récupérer, de les laver et de les ramener au producteur. «Nous ne pouvons pas toujours responsabiliser le consommateur lorsqu’on parle de consommer écologique. Le supermarché doit prendre ses responsabilités», explique le jeune homme.  

Et pour se lancer officiellement en ligne et acquérir des arcades, les deux Genevois ont lancé un financement participatif sur la plateforme SIG impact. (https://www.sig-impact.ch/projets/organy/)

Lea Job 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.