Léman Bleu

Actualités


29 novembre 2018 - 18h33

Deux recours contre la vignette antipollution

Le principe de vignette antipollution voté par le parlement récemment a déjà du plomb dans l’aile. Cette nouvelle loi qui instaure en ca de pollution une circulation différenciée est combattue devant les tribunaux par le Touring club suisse et la section genevoise de l'association suisse des transports routiers.

En cas de pic de pollution, vous ne serez bientôt plus certain de pouvoir prendre votre voiture. Tout dépendra de la performance écologique de votre véhicule. Parmi tout un arsenal de mesure, la nouvelle loi prévoit un système de macarons.

Mais l’entrée en vigueur de la loi pourrait être différée. Le TCS a déjà annoncé vouloir recourir contre le texte de loi. Les transporteurs routiers genevois comptent faire de même. La vignette antipollution, ils n’en veulent pas.

En cas de pic de pollution, 12% du parc automobile genevois serait interdit de circulation en centre ville. Aujourd’hui, 40% de la pollution de l’air est généré par le trafic motorisé.   

Denis Palma

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.