Léman Bleu

Actualités


27 septembre 2019 - 22h32

Diagnostics de VIH en Suisse: une stabilité à la baisse

La Professeure Alexandra Calmy était l’invitée de Jérémy Seydoux et de Valentin Emery sur le plateau de Geneva Show. Venue parler de sa participation à une étude comparative des traitements du VIH, elle évoque l’évolution du nombre de diagnostics en Suisse et à travers le monde. 

Sur le sol helvétique, le nombre de diagnostics est en diminution. Il est d’ailleurs passé en dessous de la barre des 500 cas l’année dernière. Et si la responsable des consultations VIH/SIDA aux HUG s’en réjouit, elle souhaiterait néanmoins une réelle cassure dans la courbe des nouvelles infections, particulièrement au vu des nouveaux outils à disposition de la médecine. 

Alexandra Calmy fait également le lien entre les politiques de santé appliquées par les gouvernements et le nombre de nouvelles infections. Alors qu’en Afrique subsaharienne, on assiste à un recul de la maladie et à une baisse de la mortalité, d’autres pays, tels qu’en Europe de l’Est et en Russie, voient ces chiffres augmenter. La nécessité donc, de politiques plus « agressives » comme celle menée par la Suisse sur les personnes s’injectant des drogues et dont les résultats sont très probants.

 

Léa Frischknecht

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.