Léman Bleu

Actualités


04 août 2020 - 14h16

Didier Pittet: «Le virus n'a pas changé»

Une situation jugée inquiétante, mais des hôpitaux moins solicités et très peu de décès liés au COVID-19 à déplorer. La confusion règne alors que la situation sanitaire semble sous contrôle. Un leurre, selon le Pr Didier Pittet. «Si le virus semble moins dangeureux, c'est que la population expoxée a changé, mais le virus, lui n'a pas changé», «les personnes vulnérables demeurent vulnérables» ajoute-t-il. «Il n'y a pas de quoi s'emballer sur des discussions à n'en plus finir. Les consignes sont claires, il suffit de les suivre et nous passerons au travers de cette situation».

Les Suisses ont bien réagi 
Le médecin-star, consulté par les autorités suisses et plus récemment françaises, de revenir sur l'attitude adoptée par la population suisse. Selon lui, elle a joué un rôle prépondérant dans la gestion sanitaire de la pandémie. «On voit que dans d'autres pays, certains n'ont pas suivi les recommandations des experts, à commencer par les politiques eux-mêmes. L'impact du virus y sera beaucoup plus important». 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.