Léman Bleu

Actualités


02 mai 2019 - 16h09

Dieselgate, Jacques Roulet somme la justice de passer la deuxième

On reparle du Dieselgate, le scandale des moteurs truqués par le groupe Volkswagen. La justice peine à passer à la vitesse supérieure, selon Jacques Roulet, qui a déposé une plainte devant l’Autorité de surveillance du ministère public de la confédération (MPC). Il accuse le MPC de traîner la patte dans son instruction contre VW et AMAG et n’exclut pas d’aller plus loin, en déposant un recours en déni de justice, explique-t-il en plateau. Après l’éclatement de l’affaire en 2015 et les plaintes déposées en Suisse, le MPC avait décidé de ne pas ouvrir d’instruction contre le groupe automobile. Décision cassée par le Tribunal pénal fédéral, forçant les procureurs de la confédération à agir. Depuis, Me Roulet attend des réponses. De son côté, le MPC précise que l’instruction est toujours en cours en raison de l’importance du dossier. L’avocat craint qu’un certain nombre de délits, s’ils sont avérés, ne soient prescrits au moment du jugement.  

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.