Léman Bleu

Actualités


04 février 2020 - 17h47

Dieudonné entendu par le Ministère Public genevois

La rencontre était attendue. Celle la CICAD et de l’humoriste français Dieudonné Mbala Mbala. Accusé d’avoir tenu des propos négationnistes lors de spectacles en Juin à Genève, il fait l’objet d’une plainte. L’audition des deux parties au ministère public avait lieu cet après-midi.

Plus de quinze ans que l’humoriste Dieudonné Mbala Mbala fait parler de lui en Suisse. Ses spectacles sont souvent pointés du doigt, sans pour autant avoir de conséquences judiciaires. 

Mais fin juin 2019, Dieudonné donne à nouveau des représentations à Nyon et Genève. Représentations durant lesquelles il nie l’existence des chambres à gaz et tiens des propos injurieux envers la CICAD. La coordination Intercommunautaire contre l’antisémitisme et la diffamation réplique et porte plainte.

Dieudonné est un habitué des tribunaux, il a déjà écopé de plusieurs condamnations en France. En Suisse en revanche c’est une première. 

Sa convocation au Ministère Public genevois est fixée au 17 janvier. Mais il ne viendra pas. 

Reportée, l’audition à huit clos se déroule finalement aujourd’hui en présence de la CICAD et de l’humoriste. Ce dernier se dit confiant quant à l'issue de l'audition de ce jour et assure que l'affaire "sera classée [en opportunité]". 

La cour européenne des droits de l’homme a déclaré en 2015 que tenir des propos négationnistes dans ces spectacles ne relevait pas de la liberté d’expression. L’humoriste ne pourra donc pas s’appuyer sur ce droit fondamental pour se défendre. 

 

Julie zaugg

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.