Léman Bleu

Actualités


26 février 2019 - 18h32

Douceur printanière favorable aux attaques de pollen

Une météo clémente et des températures au-dessus des normes de saison, cette douceur printanière précoce a des conséquences pour les allergiques au pollen. Les risques sont élevés à Genève aujourd’hui et demain.

Le noisetier et l’aulne sont les premiers à distiller leur pollen, rien d’anormal pour un mois de février, mais la météo de ces derniers jours favorise leur propagation. Le risque est avéré pour les plus sensibles, d’autant que ces deux espèces sont bien présentes à Genève.

En Suisse, une personne sur quatre souffre d’allergie, un chiffre qui a doublé en 20 ans. Une personne sur 5 est sensible aux pollens.

Les pluies de cette fin de semaine devraient offrir un peu de répit avant l’attaque du bouleau et du frêne.

Gilles MIélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.