Léman Bleu

Actualités


05 février 2020 - 17h34

Du synthétique pour le foot et le rugby à la Praille

Le synthétique pour régler définitivement les problèmes de surface du stade de Genève validé hier par le Conseil d’Etat pourrait satisfaire l’ensemble des sportifs, footballeurs et rugbymen. Reste désormais à faire le bon choix.

Face à des problèmes d’entretien récurrents et couteux, qui obligent les joueurs du Servette FC à passer leur journée dans le bus pour aller à l’entrainement ailleurs pour ne pas abîmer la pelouse du stade, le synthétique apparait la solution la plus adéquate. C’est d’ailleurs le Servette qui a fait pression pour cette solution. Une pelouse artificielle qui permettrait aussi une cohabitation avec les rugbymen grenats.

La technologie des surfaces synthétiques a évoluée, la crainte de blessures ou les problèmes d’appui sont de l’histoire ancienne. Pour ce qui est du marquage, là aussi les solutions existent.

Reste que selon les spécialistes de ces surfaces synthétiques, il vaut mieux refaire le marquage à chaque fois plutôt que de masquer un marquage existant. Le coût est le même que pour une pelouse traditionnelle. La souplesse du terrain devra aussi être choisie pour favoriser le foot ou le rugby. Il faudra donc faire le bon choix pour ne pas répéter les erreurs du passé.

Gilles Miélot

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.