Léman Bleu

Actualités


08 février 2018 - 16h28

Durcissement de la scolarisation élèves frontaliers critiqué

redaction Association Genevois sans frontière et Maire de Saint-Julien-en-Genevois critiquent le nouveau règlement d'accès à l'école genevoise.

Association de défense des frontaliers et communes françaises réagissent vivement au durcissement des règles de scolarisation pour les élèves frontaliers annoncé hier par le Conseil d’état.

Dès 2019, Genève durcit les règles concernant la scolarisation des élèves frontaliers. Plus aucun élève supplémentaire ne sera accepté. Deux exceptions seront toutefois admises.

Aujourd’hui, la réaction est vive du côté de l’association Genevois sans frontière. Pour son président, Genève ne respecte pas la constitution fédérale.  

En France voisine, la décision genevoise inquiète. Selon le Maire de Saint-Julien-en-Genevois, sa commune devra accueillir cent nouveaux élèves dans les six à dix prochaines années. Soit plus d’un 1,2 millions CHF d’investissements en infrastructures.

Possible effet pervers du durcissement des règles de scolarisation pour les enfants de frontaliers: une importante augmentation de fausses déclarations de scolarisation à Genève dès 2019.  

Denis Palma