Léman Bleu

Actualités


03 septembre 2018 - 17h14

Ecole à la maison, phénomène marginal à Genève

redaction Depuis 2011 à Genève, trente quatre élèves en moyenne sont scolarisés à domicile.

Plus de 76 000 élèves ont fait leur retour sur les bancs des écoles la semaine dernière. A Genève, des familles ont fait le choix de l’école à la maison pour leurs enfants. Un phénomène marginal ici au bout du lac qui suscite un véritable engouement chez nos voisins vaudois.

Nous sommes lundi, jour de rentrée scolaire. Pour Océane 9 ans, l’école à la maison se fait beaucoup dehors loin des cahiers et tableaux noirs.

Chez les Mermod, l’école à domicile tourne beaucoup autour du plaisir et du jeu, mais sans gagnant ni perdant.

De retour à la maison, les activités ludiques continuent. A côté d’Océane, Lynne 6 ans fait aussi l’école à la maison. Elle se passionne pour l’anatomie humaine. " Cette enseignement par le jeu développe l'autonomie des enfants", explique Erica la maman.

Depuis une année, cette ancienne maitresse d’école, a tout arrêté pour suivre le rythme de ses enfants, malheureux à l’école publique: "je voulais que mes enfants puissent suivre des journées sans planning fixe pour s'organiser de manière assez libre."

A Genève, le DIP exerce un contrôle sur l’enseignement à domicile. D’abord, les parents doivent faire une demande pour motiver leur choix, puis ils passer un entretien au DIP.  

A Genève depuis 2011, le nombre d’élèves scolarisés à domicile est faible. 34 élèves en moyenne. (chiffres DIP). Le canton de Vaud, en abrite 700. Comment expliquer cet écart entre Genève et Vaud ?

Pour en savoir davantage, il faut aller jusqu’à une ancienne filature à la Sarraz, à 20 km de Lausanne. Les lieux ont été transformés en centre de rencontre pour parents qui enseignent à domicile. La fondatrice de ce lieu, c’est Mical Vuataz Staquet. Pour cette juriste de formation, la demande d’autorisation pour enseigner à domicile à Genève est va trop loin. "Il n'y a pas de base légale pour un régime d'autorisation à Genève. Le DIP devrait s'en tenir à une suveillance des objectifs à atteindre", argumente la co-présidente de l'association FEEL.   

Au DIP, On balaie l’argument. L’autorisation préalable demandée pour une scolarisation à domicile est conforme à la loi.

Jusqu’à présent, l’école à la maison réussie bien à Lynn et Océane. Elles ont passé avec succès leur examen de fin d’année.

 

Denis P

 

 

 

 

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.