Léman Bleu

Actualités


13 janvier 2020 - 18h47

En finir avec les nuisances sonores du Léman Express

Lutter contre les nuisances sonores du Léman Express. C’est l’objectif d’un groupe d’habitants vivant aux abords du pont ouvert de la Seymaz. Une pétition a récolté 1300 signatures.

Jacqueline Kurzo habite depuis 20 ans dans cet immeuble situé à quelques mètres du pont de la Seymaz, où circule depuis peu le Léman Express. Un train toutes les 5 minutes de 5h à minuit 30 en semaine.

Elle a signé une pétition rédigée par un groupe d’habitants de Chêne-Bourg et Chêne-Bougeries. 991 signatures ont été déposées mi-novembre auprès du Grand Conseil et des Conseils municipaux de Chêne-Bourg et Chêne-Bougeries. Les pétitionnaires craignent un impact sur la santé des riverains.

Les habitants ont perdu un recours au Tribunal fédéral en 2010 à ce sujet. Aujourd’hui l’Etat dit avoir pris en compte les alertes reçues dès les phases de test du CEVA. Le Département des infrastructures effectuent actuellement des mesures des nuisances effectives. Il communique: « Quels que soient les résultats des mesures qui seront effectuées nous sommes convaincus, les riverains et les conseillers administratifs nous ont convaincus, qu'une amélioration de la situation est nécessaire ».

A l'époque, l’Etat avait opté pour un pont ouvert pour plusieurs raisons: esthétique, économique et pour respecter le couloir biologique au-dessus de la Seymaz.

Priscilia Chacón

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.