Léman Bleu

Actualités


08 octobre 2020 - 18h28

Ensemble à gauche veut fermer la Favra

« La méga prison des Dardelles ne se fera pas. Il faut maintenant fermer le centre de détention administrative de la Favra. » C’est le message martelé ces derniers jours par l’extrême gauche genevoise. Depuis plusieurs années, la Favra est pointée du doigt par la ligue suisse des droits de l’homme. L’association la juge non conforme aux normes européennes.  

La Favra ne respecte pas les normes européennes 

Derrière champ-Dollon, une prison plus petite : la Favra. Ce centre de détention administrative de 30 places est destiné aux personnes en attente de renvoi dans leur pays. Jacques François connait bien la Favra. En tant que militant de la ligue suisse des droits de l’homme, il s’y rend régulièrement depuis la transformation de cette prison d’exécution de peine en centre de détention administrative. C'était en 2014. Pour lui, la Favra bafoue les règles européennes en matière de détention administrative. Le miltant énumère: "l'architecture de la Favra ne permet pas de circuler librerment dans le centre, ce qui doit être le cas dans les établissements de détention administrative. La promenade d'une heure est totalement insuffisante alors que normalement les détenus doit pouvoir circuler à l'intérieur librement du matin au soir. Il n'y a pas d'atelier digne de ce nom pour travailler. Passer des jours et des jours dans une cellule, c'est déjà ce que nous combattons pour le système pénal. Mais alors dans le système administratif on est dans la folie pure." 

Après l'échec des Dardelles, EàG exige la fermeture de la Favra

Pour le député et avocat Pierre Bayenet, il faut fermer maintenant la Favra. "Aujourd'hui, il n'y a pas assez de détenus pour remplir la Favra en plus de l'autre centre de Frambois. Donc, nous n'avons plus besoin de cette prison. Par ailleurs, depuis longtemps le conseil d'Etat nous dit qu'il va fermer la Favra dès que les Dardelles seront inaugurées. Mais maintenant, nous savons que les Dardelles ne seront jamais inaugurées puisque le projet est abandonné, donc il faut fermer la Favra immédiatement", explique le député d'Ensemble à Gauche.  

Mauro Poggia Favorable à une fermeture

Au sommet de l’État, malgré l’échec du projet des Dardelles, Mauro Poggia se dit favorable à la fermeture de la Favra. "Nous sommes d'accord pour dire que les conditions de vie à la Favra ne sont pas idéales, même si elles répondent aux critères contrairement aux critiques qui sont émises. Est-ce que la Favra doir être abandonnées plus tôt? Je pense qu'il faut sérieusement examiner cette piste puisque les critiques sont récurrentes", lâche le Conseiller d'Etat en charge de la sécurité.  

Le ministre MCG n’a pas donné de date concernant la fermeture de ce centre de détention administrative. La Favra n’est pas le seul lieu de ce type à Genève. Frambois, établissement concordataire, possède également une trentaine de places. Deux établissements occupé aujourd’hui au tiers de leur capacité. 

Denis Palma

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.