Léman Bleu

Actualités


28 mars 2021 - 12h53

Fabienne Fischer élue conseillère d'État

Fischer Fischer

Fabienne Fischer, fraîchement élue. Fabienne Fischer, fraîchement élue.

URGENT - Selon des résultats provisoires, elle devance largement Pierre Maudet, le magistrat démissionnaire qui se présentait en indépendant. Son élection fait basculer le Conseil d'État genevois à gauche.

D'après les résultats du premier dépouillement (95% des suffrages), la candidate des Verts Fabienne Fischer arrive en tête du second tour de l'élection au Conseil d'État. Elle recueille 41,51% des voix, loin devant Pierre Maudet (33,84%). Delphine Bachmann, candidate surprise à ce second tour, récolte 13,51%. Elle devance Yves Nidegger.

  • Fabienne Fischer (Verts – Socialiste) : 41,51%
  • Pierre Maudet (Liberté et justice sociale) : 33,84%
  • Delphine Bachmann (PDC) : 13.51%
  • Yves Nidegger (UDC) : 11.11%

La réaction de Fabienne Fischer

Fabienne Fischer estime être « la bonne personne pour redonner aux institutions la légitimité dont elles ont besoin ». Elle se dit intéressée par tous les départements.

Très applaudie par ses militants venus l'accueillir en Vieille-Ville, Fabienne Fischer a fait une première déclaration à la presse devant l'Hôtel-de-Ville. « Je suis très heureuse de ce résultat », a-t-elle indiqué en relevant la campagne « très particulière » qui a agité le canton.

Son élection représente un nouvel élan populaire, a-t-elle ajouté. « Il est possible de changer maintenant de cap », estime la nouvelle conseillère d'Etat qui compte rester proche du terrain. L'élection de Fabienne Fischer fait basculer la majorité du Conseil d'État à gauche.

« Je poursuivrai l’activité politique, sans doute d’une autre manière » : la réaction de Pierre Maudet

Le magistrat sortant Pierre Maudet arrive second avec 33,84% et devrait perdre son siège. « Je souhaite plein succès à Fabienne Fischer. Évidemment, c'est un sentiment de déception au terme d'une campagne haletante dans laquelle j'ai tout donné. Cette déception, je la partage avec de nombreuses Genevoises et de nombreux Genevois. Je poursuivrai l'activité politique, sans doute d'une autre manière. J'entre dans un temps de réflexion. »

« J’ai fait cette campagne pour des valeurs » : la réaction de Delphine Bachmann

« Je n’ai aucun regret », déclare la candidate PDC Delphine Bachmann, arrivée 3e. Elle salue la victoire de Fabienne Fischer mais relève qu’elle s’opposera à toute « augmentation des impôts et des taxes ».

« Ce qui me paraît important, à l'issue de cette élection, c'est qu'il y aura une recomposition des alliances à droite » : La réaction d'Yves Nidegger

« Arrivé quatrième, je n'en suis pas heureux car j'espérais mieux. Mais je ne regrette pas de m'être présenté au second tour, car la gauche aurait de toute façon gagné. Même avec deux candidats de droite, cette dernière ne pouvait l'emporter. Ce qui me paraît important, à l'issue de cette élection, c'est qu'il y aura une recomposition des alliances à droite. »

« Le PLR n’est pas mort, il est prêt à travailler » : Bertrand Reich ne veut pas enterrer son parti

« Le résultat, c’est celui de certains valeurs démocratiques » : Antonio Hodgers analyse la défaite de Pierre Maudet.

Le regard de Laetitia Guinand sur ce résultat

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.