Léman Bleu

Actualités


27 juillet 2016 - 13h34

Fausse alerte à la bombe à l'aéroport de Genève

Un dispositif de sécurité accru a été mis en place de 6h à 14h environ. Les forces de police procédaient à des contrôles d’identité systématiques à tout les accès au site.
A l’origine de cette alerte ? Une française a appelé anonymement hier soir les douanes Suisses annonçant la présence d’un individu muni d’une bombe. Selon le ministère public et les autorités françaises qui ont identifié et auditionné la personne, elle aurait voulu empêcher le départ de son mari.


Deux procédures pénales ont été ouvertes en France et en Suisse, les autorités judiciaires des deux pays de coordonnent pour la suite de la procédure. L’auteure de l’appel est prévenue de menaces alarmant la population. Si la procédure se poursuit en Suisse, elle risquerait 3 ans d’emprisonnement ou une peine pécuniaire. En France, elle risquerait 2ans de prison et 30 000 euros d’amende.