Léman Bleu

Actualités


15 septembre 2020 - 19h02

Fessée judiciaire pour la Cour des Comptes

Le bras de fer qui oppose la commune du Grand-Saconnex à la Cour des Comptes accouche d'une première baffe. La chambre administrative de la Cour de justice estime que la Cour a fait preuve de déni de justice dans le cadre de l'audit accablant la gestion de la commune. Me Romain Jordan, avocat de la municipalité, salue cette décision qui vise à «rendre la Cour comptable de ce qu'elle écrit». 

Audit jugé mensonger
Au cœur du problème, un audit explosif pointant des dysfonctionnements présumés au sein de l'administration communale. Ce rapport, contesté par les autorités du Grand-Saconnex, contiendrait de nombreuses erreurs et mensonges pour lesquels le mystère doit être levé. Mais jusque là, la Cour a refusé l'accès aux pièces ayant conduit à rendre un tel rapport. Une action en transparence a donc été effectuée par les avocats de la commune. Aujourd'hui, révèle le Temps, la justice ordonne que ce refus soit levé dans un arrêt qui fera date, puisqu'il prévoit que si la Cour s'est effectivement trompée dans son rapport, celui-ci devra désormais être corrigé en conséquence. 

Le crépuscule des «shérifs»?
Depuis 2018, la Cour des Comptes, organe chargé de contrôler la bonne gestion des deniers publics, s'est illustrée dans un certain nombre de dossiers ayant éclaboussé avec force plusieurs institutions. Des notes de frais de la ville de Genève à ceux des haut-cadres, en passant par la gestion de plusieurs communes, tous ont fait l'objet de rapports rédigés avec zèle, une attitude de «shérifs» que dénoncent aujourd'hui plusieurs institutions visées.

Contacté, le Président de la Cour des comptes François Paychère n'a pas souhaité commenté cette «affaire en cours». Lui demeure le droit de faire recours auprès du Tribunal Fédéral. 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.