Léman Bleu

Actualités


15 septembre 2019 - 21h32

Quel avenir pour les retraités en Suisse ?

Ce soir, Pascal Décaillet débattait sur l’avenir des retraités en Suisse avec quatre candidats au national. Alors que le système de retraite en Suisse a été mis en place durant la période prospère des baby-boomers, celui-ci atteint aujourd’hui ses limites. Mais quelles sont les solutions proposées par les candidats à ce problème qui est au cœur des préoccupations des citoyens ?

 

Pour Nicolas Walder, la nécessité est de trouver de nouvelles sources de financement. « Aujourd’hui le capital rapporte plus que le travail et il faut aller prendre la fiscalité là où l’argent rapporte. » Si une taxe sur les transactions semble être la meilleure solution, le candidat vert n’évacue aucune piste. 

Laurence Fehlmann Rielle, candidate du PS, voudrait revoir le système du deuxième pilier qui décourage les entreprises à engager des employés plus âgés. En effet, alors que les volontés d’augmenter l’âge de la retraite sont souvent énoncées, les seniors au chômage sont toujours plus nombreux car ils « coûtent plus cher ». La candidate propose donc que les entreprises versent le même montant pour tous les employés, quelque soit leur âge.

Cyril Aellen, lui, insiste sur le maintien des trois pilliers qui sont déjà en place dans le système actuel. Système que le candidat PLR souhaite d’ailleurs renforcer « pour que chacun puisse savoir que les rentes qu’on lui promet aujourd’hui seront effectivement versées ». 

Enfin, la candidate PDC, Delphine Bachmann, propose une refonte du système actuel. Mais en parallèle, elle insiste sur le besoin de revoir les montants limites pour les prestations complémentaires, aujourd’hui payées par les cantons. « Cela pourrait donner une petite bouffée d’air à un certain nombre de seniors qui ont de la peine à boucler les fins de mois ». 

 

Léa Frischknecht

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.