Léman Bleu

Actualités


13 novembre 2020 - 18h03

Guy-Olivier Segond nous a quittés

L’ancien conseiller d’état radical Guy-Olivier Segond s’est éteint hier matin à l’âge de 75 ans. On doit à l’ancien ministre de la santé la création des HUG et la distribution des premières tri-thérapies à Genève contre l’avis du Conseil fédéral.

Un politique à l’ancienne, un véritable homme d’état qui avait le sens du bien commun, voilà comment le qualifient ceux qui lui rendent hommage. Entré en politique en 1979 au conseil administratif de Genève, il poursuit son ascension au Conseil d’Etat 10 ans plus tard.

Un bref passage par Berne en tant que conseiller national, avant d’abandonner pour cumul de mandat et désintérêt pour la politique fédérale. Au Conseil d’Etat genevois, il s’occupe du département de l’action sociale et de la santé, met en place la réforme hospitalière qui a contribué à la création des hôpitaux universitaires de Genève.

Mais il a surtout rendu possible l'accès aux trithérapies, une mesure qui a permis de sauver directement les vies des malades atteints du sida.

Il quitte la politique en 2001 mais reste actif dans plusieurs associations et dans le débat public. Il avait notamment été l’un des seuls à soutenir publiquement Pierre Maudet.

D.Palma / G.Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.