Léman Bleu

Actualités


24 janvier 2018 - 11h57

Gymnastique et acrobaties sans pompons

Comme chaque lundi soir, l’équipe junior des Shooting lights se retrouve pour deux heures d’entraînement intensif de cheerleading. Les vingt-cinq jeunes filles répètent les figures de la routine, une représentation de deux minutes trente.

Le cheerleading est un mélange de danse, pyramide humaines et acrobaties au sol. Les plus jeunes du club ont six ans et évoluent grâce au groupe. Mais ce sport très physique peut être dangereux.

Il y a deux ans, le président du club de gymnastique d’Onex a lancé le premier cours, qui a vite rencontré un grand succès. Aujourd’hui le club compte quatre cours.

Les groupes peuvent être entièrement féminins ou mixtes. Le club manque de garçons, car ce sport est victime de préjugés, selon certains membres. A l’origine, le cheerleading était pratiqué uniquement par des hommes. Ils encourageaient leurs coéquipiers durant les matchs de football américain.
Contrairement aux pom pom girls, les cheerleaders du Club Go ne soutiennent pas d’équipe, mais participent à des compétitions annuelles. Ils présenteront leurs chorégraphies ce samedi au centre sportif du Bois-des-Frères.

Priscilia Chacón