Léman Bleu

Actualités


04 septembre 2020 - 19h59

Henri Dès: «Je prépare une comédie musicale avec Zep»

27 novembre 2019, Henri Dès passe tout près de la mort. Lui-même le dit aujourd’hui, «j’étais mort, avant que ma compagne me sauve.» Sa femme, Nathaly Karlen, lui prodigue alors un massage cardiaque de sept minutes avant l’arrivée des secours.

Depuis, le célèbre auteur-compositeur-interprète vaudois va mieux, beaucoup mieux. «Je suis quelqu’un d’assez physique, j’ai beaucoup marché et fait de l’exercice pour remettre la pompe en route», raconte Henri Dès sur le plateau du Journal. Et malgré la crise que traverse le monde musical, lui enchaîne les projets, comme une seconde vie.

Faire la peau au virus

D’abord cette chanson pour sensibiliser les enfants aux gestes barrières. «Je ne fais pas souvent des chansons de commande. Je pense vraiment que celle-ci va être utile, aussi pour d’autres virus, car je ne prononce jamais le mots ‘coronavirus’», explique le chanteur.

Autre projet qui aboutit aujourd’hui, Henri Dès a écrit des chansons pour son fils, Pierrick Destraz, chanteur et musicien. Un album solo, Maintenant on est là, est sorti le 29 août. «Il me fait un cadeau incroyable en les chantant. J’en ai écrit 47 en tout, il a donc de quoi sortir un deuxième voire un troisième album ces prochaines années», se réjouit le papa.

«Une urgence d’écrire»

Si le style d’écriture est celui d’Henri Dès, les thèmes sont loin des chansons pour enfants, avec notamment des morceaux engagés. «Dans les chansons pour enfants, on ne peut pas parler de n’importe quoi, on ne peut pas parler de choses qu’ils ne peuvent pas comprendre. Là, tout d’un coup, j’ai eu un champ libre, des tas de trucs à raconter», explique le chanteur vaudois. Avec notamment une magnifique chanson en hommage à sa femme décédée il y a trois ans, L’Adieu.

Des morceaux écrits entre mars 2019 et son infarctus en novembre. «C’était comme une urgence. Tous les jours à 4h du matin, je me mettais à écrire durant une heure», se souvient Henri Dès.

Comédie musicale avec Zep

A bientôt 80 ans, pas question pour lui de s’arrêter. Et un gros projet risque bien de l’occuper l’an prochain. «Nous préparons une comédie musicale avec Zep. Je suis sûr que nos deux noms associés, ça va faire ‘boom’», se réjouit Henri Dès.

Valentin Emery

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.