Léman Bleu

Actualités


22 avril 2020 - 20h13

«Il y a peut-être huit fois plus de cas de Covid-19 que ce qui est rapporté»

Une étude de séroprévalence réalisée par les HUG révèle que 5.5% des genevois aurait développé des anticorps contre le coronavirus. Sur le plateau pour en parler, la docteure Silvia Stringhini et le professeur Idris Guessous. «On a mené cette étude depuis deux semaines sur un échantillon aléatoire de la population genevoise.» S'il s’agit d’une estimation, le médecin genevois précise : «On est le plus proche de ce qu’on peut espérer quand on parle de représentativité.» 760 personnes ont pu être testées jusqu’à aujourd’hui. L’objectif, annonce Silvia Stringhini, c’est que ce nombre grimpe à 5000 d’ici six semaines.

Le constat est clair, avec 5.5% de séroprévalence, nous sommes encore loin du 50% minimum estimé pour atteindre l’immunité globale de la population. La docteure explique : «Ce pourcentage est trop bas et en même temps, avec les mesures de confinement, on a tout fait pour qu’il soit bas.»

Idris Guessous rappelle également qu’en l’absence de connaissances précises sur le virus, il est impossible d’affirmer avec certitude que les anticorps produits suite au coronavirus protègent contre une nouvelle attaque.

Elio Sottas

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.