Léman Bleu

Actualités


26 septembre 2021 - 11h49

Mariage pour tous: les résultats genevois

Copie de vignettes youtube Copie de vignettes youtube

photo Le mariage pour tous a été accepté par le peuple.

LIVE - Genève vote ce dimanche 26 septembre sur le mariage pour tous. Suivez en direct les résultats.

Les résultats à 14h.

C'est un grand oui à Genève: 65,15% des votants sont en faveur de l'initiative. 

Au niveau fédéral, c'est également oui.

Après avoir attendu des dizaines années, les couples homosexuels pourront enfin se marier. Les Suisses ont accepté dimanche de leur accorder les mêmes droits qu'aux hétérosexuels, selon une tendance de l'institut gfs.bern.

Les premiers résultats cantonaux partiels confirment la tendance. Les Genevois disent "oui" à 64,9% et les Zurichois à 67,9%. À Bâle-Ville, le projet serait même accepté par 73,65% des votants.

Les opposants, particulièrement virulents en fin de campagne avec leurs affiches-chocs, n'ont ainsi pas réussi à convaincre la population. L'enjeu des votations n'était, à leurs yeux, par l'ouverture du mariage à tous, mais bien l'instauration d'un "droit à l'enfant" contre-nature. Le père serait ainsi relégué au rang de fournisseur de sperme, et l'enfant en pâtirait.

Des arguments réfutés par le camp du "oui je le veux". Le bonheur des enfants ne dépend pas de l'orientation sexuelle de leurs parents, mais de l'amour qu'ils leur portent. La question n'est pas d'être pour ou contre le mariage et la procréation médicalement assistée, mais pour ou contre l'ouverture des mêmes droits à tous les couples. Les Suisses ont été plus sensibles à ces arguments.

Pacs pour tous envisagé

Les couples homosexuels pourront désormais soit conserver leur partenariat enregistré, soit le convertir en mariage. Les mariages entre une femme et un homme ne sont pas concernés. Pas plus que les unions religieuses. De nouveaux partenariats ne pourront en outre plus être conclus.

L'idée d'un pacte de solidarité à la française fait toutefois son chemin dans l'administration. Accessibles à tous les couples, quelle que soit leur orientation sexuelle, il aurait des conséquences juridiques moins étendues que le régime matrimonial. Un rapport sur le sujet est attendu pour la fin de l'année.

Les lesbiennes pourront elles accéder aux banques de sperme suisses. Les dons de sperme anonymes et d'ovules, ainsi que la gestion pour autrui, resteront interdits. Et ce pour les couples homosexuels comme hétérosexuels. Outre ces deux points centraux, le projet prévoit aussi d'autres avancées, comme l'adoption conjointe ou encore la naturalisation facilitée.

La joie des initiants, nuancée par les 35% de "non"

Pour Marc Wuarin, du comité directeur des Vert'Libéraux, l'opposition au mariage gay ne le surprend pas, du fait «des argument falacieux sur les enfants et à la confusion entre GPA et PMA».

Pour les opposants, c'est la déception

Yves Nidegger (UDC) se dit «contre le mensonge consistant à faire grandir un enfant dans l'ignorance de son origine. La formation d'identité est un élément fondateur».

«On met volontairement le père de côté»

De son côté, Sylvie Ruffieux (UDF Genève) s'inquiète pour la suite et parle même d'un «scandale».

Vincent Maitre (PDC) pointe le discours du PDC

Le conseiller national s'attaque à la réaction de l'UDC: «Je trouve que la campagne s'est très bien tenue, il y a eu des débats de qualité. Globalement, on a eu affaire à une bonne campagne»

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.