Léman Bleu

Actualités


17 décembre 2020 - 17h21

Intubé à Genève, il se réveille à Zurich pour l’anniversaire de son épouse

Si, aujourd’hui, Rui Dos Santos reprend des forces à l’hôpital Beau-Séjour des HUG, accompagné de sa femme et de sa fille, il est passé proche de ne jamais se réveiller. Fin octobre, Rui, sa femme et sa fille sont testés positifs au Covid. L’état du père de famille de 59 ans se dégrade rapidement. Le premier novembre, il est intubé. «J’ai toujours gardé l’espoir. Je n’ai jamais vraiment pensé à la mort. Lorsque les médecins m’ont dit qu’ils allaient m’intuber, je me suis dit que certains s’en sortaient, et que j’allais aussi m’en sortir.»

Héliporté à Zurich

Au moment de son intubation, Genève fait face au pic de la deuxième vague. Les hôpitaux sont surchargés. Un peu plus tard, la décision est prise; Rui fait partie des dix patients héliportés pour être soignés hors du canton. Toujours inconscient, il rejoint l’hôpital de Zurich. «Je ne me rappelle de rien, je sais juste que j’ai rêvé de l’Afrique.»

Pendant ce temps, sa femme et sa fille sont toujours en isolement à cause du Covid. A l’heure de son départ, elles n’ont toujours pas pu voir Rui. «Je ne sais pas si c’était la peur, ou plutôt l’angoisse. Je me demandais si nous aurions le temps de le revoir en vie», confie Daniela, l’épouse de Rui.  

«Ils m’ont fait le plus bel anniversaire de toute ma vie»

Heureusement, tous les jours, Daniela et sa fille Julia peuvent compter sur le soutien du personnel hospitalier de Zurich. «Ils nous appelaient chaque jour, et ils apportaient le téléphone à mon mari pour qu’il entende ma voix.» 

Le 13 novembre, jour de son anniversaire, Daniela décide d’aller voir son mari, avec l’accord de l’hôpital de Zurich. Et sur place, la plus belle des surprises l’attend. «La doctoresse me dit en Anglais qu’ils ont une surprise pour moi. Je ne savais pas de quoi elle parlait mais j’étais émue. Quand je suis arrivé vers Rui, il y avait toute l’équipe autour de lui qui me criait – Joyeux anniversaire – Rui avait les yeux ouverts», se rappelle Daniela avec émotion. «Ils m’ont fait le plus bel anniversaire de toute ma vie.»  

Noël à la maison

Rui aura passé en tout 13 jours dans le coma. Quelques temps après son réveil, il a pu retourner à Genève. «Les infirmières et infirmiers sont venus me dire au revoir. Je ne m’y attendais pas», se souvient Rui.

Aujourd’hui, il se remet peu à peu sur pied, à l’hôpital Beau-Séjour des HUG. «Il n’existe pas de mot dans mon vocabulaire pour remercier tout le personnel. Ils ont ma reconnaissance à vie», s’exprime Daniela.  

Passé proche de ne jamais se réveiller, Rui passera finalement bel et bien son Noël à la maison.  

Lea Job 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.