Léman Bleu

Actualités


07 août 2018 - 15h15

Jérémy Desplanches: «Je commence à réaliser»

Au lendemain de son sacre dans le 200m 4 nages aux Championnats d’Europe à Glasgow, Jérémy Desplanches est toujours sur son nuage. «J’ai reçu beaucoup de messages de félicitation depuis hier soir. Je commence à comprendre ce qu’il s’est passé», nous raconte le genevois par téléphone. Ce titre, il le voulait plus que tout: «une médaille de bronze ou d’argent m’aurait convenu, mais le titre était dans un coin de ma tête. Tout s’est déroulé selon le plan établi avec mon entraîneur».

 

À tout juste 24 ans – il fête son anniversaire ce mardi ! – le genevois est impressionnant de maturité. Pourtant, la pression était bien là, «surtout les dernières quarante-huit heures », avoue Jérémy Desplanches.

 

Ce sacre, le genevois pourra le fêter avec sa compagne, la Française Charlotte Bonnet, championne européenne en 200m libre quelques minutes avant lui. «Dans la chambre d’appel, juste avant ma course, j’ai pu suivre sa compétition. Je la regardais nager, dominer sa course. C’était un moment génial et frustrant en même temps. Je voulais sauter de joie, la voir, la féliciter. Elle m’avait dit de rester calme quel que soit son résultat, de me concentrer sur ma course. Elle a eu la sagesse de me prévenir un peu avant, sinon de mon plein gré j’aurais été comme une puce à sauter partout», rigole le genevois.

 

Mais pas question pour lui de se reposer sur ses lauriers. «Dans quelques jours, j’ai le 400m, je dois me remobiliser car là j’ai décroché après la course». Puis viendra le temps de penser à la suite, avec en ligne de mire les mondiaux de 2019, et surtout les Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Valentin Emery

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.