Léman Bleu

Actualités


17 mars 2021 - 17h38

Jerusalema a contaminé les TPG

Le Jerusalema challenge se propage aussi à travers la planète. Un tube et une chorégraphie qui contamine les entreprises. Genève n’est pas épargnée.

Un titre qui est né avec la pandémie et qui comme elle, est devenu viral. Jerusalema est sorti fin novembre 2019 en Afrique du Sud. Le titre a fait le tour des radios locales et s’est propagé dans le monde entier avec la chorégraphie qui va avec.

Popularisé sur les réseaux sociaux, le challenge s’immisce dans les entreprises, les compagnies aériennes et même les forces de l’ordre. La police zougoise est la première en Suisse à sortir sa vidéo, puis les HUG juste avant noël mettent le feu devant la maternité.

Les TPG ont sorti l’artillerie lourde en y mettant les moyens, 60 collaborateurs se sont prêtés au jeu durant 3 jours de tournage sur leurs jours de congés.

Un défi qui n’est pas lié à une bonne cause, juste une parenthèse, un sourire dans cette période où tout ou presque est interdit.

Le tube du Covid a lui aussi ses variants qui se propagent, un vaccin contre la sinistrose qui n’a pas fini d’inspirer et qui devrait encore infecter d’autres institutions, comme la très sélect Société de Lecture qui va sortir sa version ce week-end.

G.Miélot

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.