Léman Bleu

Actualités


06 mars 2019 - 16h41

Jorge Guerreiro : «la culpabilité par rapport à l’automobile marche»

Jorge Guerreiro, consultant et journaliste dans le domaine de l’automobile s’exprime sur la 89ème édition du salon. 

Interrogé sur ce secteur en crise, il dit: «C’est un paradoxe». Depuis l’année dernière, 100 millions de voitures ont été vendues à échelle mondiale. «Cependant, l’avenir constitue un grand défi», rappelle le journaliste. Avec l’arrivée de nouveaux modes d’utilisation, le développement de l’intelligence artificielle et le défi d’affronter les  problèmes liés à l’environnement, le marché de l’automobile doit impérativement se réinventer. 

Le cheval, principal moyen de locomotion du XIXème siècle, est devenu un sport de luxe qu’on pratique dans des lieux confinés. A l’avenir, avec l’automatisation des véhicules, l’expert dit: «le véhicule de luxe, tel qu’on le connaît,  subira le même destin que le cheval autrefois et se pratiquera dans des circuits privés». 

En Suisse, le secteur est également en difficulté. Au niveau national l’acheteur d’une voiture a 55 ans en moyenne. Quant aux jeunes, ils passent moins leur permis de conduire, privilégiant l’usage des transports publics et la mobilité douce. Pari réussi en partie pour les écologistes: «Il y a une évolution des mentalités», explique le consultant avant d’ajouter: «culpabiliser les gens par rapport à la pollution marche extrêmement bien». 

                                                                                                                                                                                 Chris Coupland

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.