Léman Bleu

Actualités


07 mai 2020 - 19h06

L'Etat dévoile un plan urgent pour l'apprentissage

L’apprentissage est en danger à Genève. L’État déplore un manque de 1'000 places en entreprises dû à la crise sanitaire. Pour faire face, le Conseil d’État a dévoilé un plan urgent en 14 mesures à hauteur de 5.2 millions de francs. Genève espère un appui de la Confédération.

Pour réagir, le Conseil d’Etat a présenté aujourd’hui 14 mesures d’aide à l’apprentissage. Mesure principale, la période de recrutement des apprentis est élargie de fin-août à fin-novembre. Les futurs apprentis pourront ainsi suivre le début de la formation théorique, même sans avoir trouvé d’employeur. L’OFPC propose aussi aux jeunes qui ne trouvent pas de place d’apprentissage durant l’été de participer à des job-coachings.

Du côté des entreprises, les mesures de soutien sont surtout financières. Une prime de 3'000 francs sera versée à toute nouvelle entreprise formatrice. De plus, l’Etat prendra en charge les trois premiers mois de salaire des nouveaux apprentis. Le Conseil d'Etat se propose aussi d’alléger les charges des entreprises formatrices et d’augmenter ses propres capacités d’apprentissage.

Le plan urgent coûtera 5.2 millions de francs à l’Etat. Des discussions sont en cours au niveau suisse pour que la Confédération apporte son aide.

Vincent Ulrich

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.