Léman Bleu

Actualités


05 novembre 2020 - 17h25

L'UDC veut une session extraordinaire

Les nouvelles mesures du Conseil d’Etat pour juguler les effets de la pandémie réveillent la classe politique. L’UDC demande une session extraordinaire au parlement sans attendre la prochaine session du Grand Conseil fin novembre pour trouver une solution à la fermeture des petits commerces.

Une urgence sanitaire et des décisions arbitraires non concertées, voilà en substance ce que dénonce le parti agrarien. Sans remettre en cause l’urgence sanitaire, l'UDC demande que les députés se penchent sur la situation économique à court terme que les fermetures engendrent.

Impossible compte tenu de la situation sanitaire de trouver une salle pour 100 personnes avant la prochaine session du Grand Conseil prévue le 25 novembre.

Le PLR a déposé ce matin une motion demandant la réouverture de tous les commerces et dénonce une distorsion de concurrence notamment avec le canton de Vaud.

Les députés ne se réuniront pas avant 3 semaines, peu de chance que leurs arguments soient entendus d’ici là par le Conseil d’Etat les yeux rivés sur les courbes d’hospitalisation qui dicteront ou non un assouplissement début décembre.

Gilles Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.