Léman Bleu

Actualités


01 octobre 2020 - 15h02

L'agroécologie aussi dans les montagnes du Laos

Dans les montagnes du nord-est du Laos, des minorités d’origine nomade ont été sédentarisées par le gouvernement. L’association Secodev accompagne ces populations paysannes pour améliorer leurs conditions de vie dans ces régions isolées.  

Dans les montagnes de Vienghkam, des paysans laotiens essaient de tirer de la terre de quoi vivre. Claire est une agronome française qui vit au Laos depuis 10 ans. Elle apporte son expertise pour aménager les territoires et passer d’une agriculture de subsistance à la souveraineté alimentaire. Les paysans sont consultés pour connaître leurs besoins et respecter les diverses zones comme les forêts.

Grâce à la diversification des cultures, cette femme a pu augmenter ses revenus et agrandir son domaine. Elle vit grâce à la vente du fourrage, très recherché en Thaïlande.

La souveraineté alimentaire s’atteint aussi par la préservation de l’environnement. Dans les écoles des vingt villages accompagnés, l’ONG Secodev et son partenaire local sensibilisent les enfants à la protection de leur patrimoine.

Dans ces zones rurales isolées, le Laos manque d’écoles, parfois seulement accessibles en 4x4 ou en pirogues. L’association participe aussi à la construction de bâtiments scolaires cofinancée par les habitants et les autorités locales. Comme on compte beaucoup d’enfants issus des minorités ethniques, l’accent est mis sur la formation de la langue nationale, le lao. 

Si beaucoup de jeunes ici reprennent l’exploitation familiale, d’autres choisissent l’exode rural. A Vientiane, Secodev et son partenaire local proposent des formations professionnelles pour des jeunes dans la restauration, l’hôtellerie ou la mécanique. 

Grâce aux formations dans la restauration et l’hôtellerie, des centaines de jeunes qui vivaient autrefois dans la rue ont bénéficié d’une réinsertion sociale. Les élèves qui suivent une formation supérieure s’engagent à rembourser les frais d’écolage lorsqu’ils entrent dans la vie active.

Priscilia Chacón

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.