Léman Bleu

Actualités


24 novembre 2015 - 10h07

L’ancien Maire de Veyrier Thomas Barth prévenu de gestion déloyale

Thomas Barth, Maire PLR de Veyrier Thomas Barth a été conseiller administratif de la commune de Veyrier de 2007 à 2015. Il en a été le Maire à 4 reprises.

[Mise à jour] La procédure pénale à l'encontre de Thomas Barth a été classée par le procureur général Olivier Jornot peu avant Noël.

La saga des Grands-Esserts continue. Selon nos informations, Thomas Barth, ancien conseiller administratif PLR de la commune de Veyrier a été prévenu de gestion déloyale des intérêts publics par le Ministère public. Le porte-parole du Pouvoir judiciaire, Henri Della-Casa confirme l'information. Cette procédure pénale, ouverte au début de l’été par le Procureur général Olivier Jornot, fait suite au blâme infligé à l’ancien Maire par le Conseil d’État. Contacté, Thomas Barth n’a pas souhaité faire de commentaire. 

Le volet pénal du blâme
Pour rappel, le Conseil d’État infligeait le 27 mai dernier un blâme à Thomas Barth pour un tout-ménage envoyé pendant la campagne municipale. Ce tout-ménage, présenté comme un compte-rendu d’une commission des Grands-Esserts, n’avait pas été validé par cette commission, alors que le projet faisait l’objet de vives contestations au sein de la commune. Le Conseil d’État avait estimé que l’ancien conseiller administratif de Veyrier avait «enfreint ses devoirs de fonction, à tout le moins par négligence grave».

Saga politique à Veyrier
L’homme politique, redevenu avocat à plein-temps, avait fait parler de lui à de nombreuses reprises lors de la campagne municipale du printemps 2015. Les partis d’opposition, aujourd’hui majoritaires à l’exécutif et au législatif, contestaient à l’époque la politique du Maire dans l’épineux dossier des Grands-Esserts, futur quartier de 1200 logements situé à Vessy. Ils avaient à ce propos voté un règlement lui retirant les pleins pouvoirs du projet de construction. Ces tensions avaient provoqué plusieurs dépôts de plaintes.

Jérémy Seydoux
@JeremySeydoux

Le sujet