Léman Bleu

Actualités


26 avril 2021 - 18h17

L'éco-crèche en forêt victime de son succès

La nature comme cadre éducatif, l’éco-crèche en forêt a quitté Dardagny après une première expérience pour trouver refuge à Plan-les-Ouates dans une ferme. Un mode de garde qui connait de plus en plus de succès mais qui manque d’infrastructures.

Le paradis se mérite. Chaque matin, une poignée de petits lutins arrivent en train, bus, marche et découverte sur les sentiers qui mènent à la crèche… en plein air.

Cette association accueille 12 enfants chaque jour, une crèche à la carte, où la nature fait office de pédagogue. Les bienfaits de la nature ne sont plus à démontrer pour éveiller la curiosité et l’expérimentation.

Des enfants de 2 ans et demi à 5 ans sensibilisés aux gestes écologiques du quotidien au cœur de la ferme du Paradis. Forêt, espace, animaux, voilà le triptyque professoral.

L’éco-crèche ne reçoit aucune subvention, les parents payent en fonction de leurs revenus. Si cette pédagogie en plein air est courante depuis les années cinquante dans les pays scandinaves, elle peine encore à séduire chez nous. Pourtant, près de 300 familles sont en attente, mais les structures et les dons manquent encore à l’appel.

G.Miélot

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.