Léman Bleu

Actualités


23 août 2019 - 16h29

L'école de parents s'inquiète pour son avenir

L’école de parents qui donne des cours aux parents non francophones pour qu’ils puissent suivre la scolarité de leurs enfants obtient un sursis pour la prochaine rentrée scolaire. Menacée en mars, les enseignantes ont réuni 2600 signatures dans une pétition.

Des enseignantes à temps partiel, avec le statut de remplaçantes, des inscriptions en baisse, des cours supprimés, l’école de parents a failli fermer ses portes. Le DIP sensible à la mobilisation des enseignantes accordera encore un budget pour des cours de français cette année pour un peu plus de 100 000 francs.

L’école de parents menacée aussi parce qu’elle fait doublon avec d’autres structures qui prodiguent des cours de français. Elle a connu une baisse de plus de 30% des inscriptions en 10 ans.

Le statut des enseignantes sera clarifié par le DIP durant cette année transitoire. Une évaluation aura également lieu pour déterminer les besoins de l’école de parents.

Gilles Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.