Léman Bleu

Actualités


04 juin 2020 - 18h37

L'hydroxychloroquine réhabilitée?

La revue scientifique The Lancet doute de son propre article présentant les effets néfastes de la chloroquine en traitement du Covid. La provenance et la validité des données sont questionnées. Les défenseurs de la molécule se frottent les mains.

Nouveau rebondissement autour de la chloroquine! Le 22 mai, The Lancet publiait une étude sur 96'000 patients démontrant les effets néfastes de la chloroquine et de l’hydroxychloroquine en traitement contre le Covid-19. La revue scientifique publie cette semaine ses préoccupations sur l’article.

Concrètement, les éditeurs du Lancet doutent la provenance et la validité des données collectées par la société américaine Surgisphere pour l’article. The Lancet lance un audit indépendant pour répondre aux interrogations.

Contactés, les auteurs de l’article n’ont pas répondu à nos questions. Les défenseurs du traitement, eux, n’ont pas tardé à réagir.

Vincent Ulrich

Pour rappel, l’article avait amené l’OMS à suspendre les essais cliniques sur la chloroquine et l’hydroxycholorquine. L’Organisation mondiale a annoncé ce mercredi la reprise des tests. Le rétropédalage du journal scientifique britannique n’a pas d’impact sur les HUG. Les Hôpitaux recommandent toujours de limiter l’usage de ces molécules aux seuls essais cliniques.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.