Léman Bleu

Actualités


03 novembre 2019 - 21h23

L’initiative sur le logement divise

Le 24 novembre, deux semaines après le second tour des élections au Conseil des états, les genevois seront rappelés aux urnes pour une votation populaire. Et parmi les objets cantonaux, l’initiative 162 intitulée «Construisons des logements pour toutes et tous». Afin de débattre sur l’épineux sujet du logement à Genève, Olivier Gurtner, conseiller municipal (PS) et Christophe Aumeunier, secrétaire général de la chambre genevoise immobilière, étaient sur le plateau de Pascal Décaillet.  

 

Que veut l’initiative ? «Dans les cas où l’on va déclasser des terrains, il faut que ce soit pour des zones de développement. Cela signifie que l’on exige en priorité que des personnes achètent un appartement pour y habiter et non pas pour le louer et ensuite faire de la spéculation», explique Olivier Gurtner. En effet, selon le conseiller municipal, la moitié des logements construits ces dernières années étaient des PPE (propriétés par étage). «On voit donc que les propriétaires n’y habitent pas. Et dans un canton comme Genève où c’est tellement tendu et tellement difficile, ce n’est pas admissible».

 

Trop de PPE donc, pour la gauche. Ce que Christophe Aumeunier dément. Selon lui, des milliers de familles genevoises ont aujourd’hui la volonté et la capacité de devenir propriétaires. «Ce qu’il y a à faire, c’est simplement de permettre qu’il y ait une proportion de PPE qui soient construites de manière supplémentaire en zone de développement.» Le secrétaire général de la chambre genevoise immobilière en profite pour apporter ses propres chiffres : seulement 17% de PPE construites en 2018 dans le canton contre 43% de logements subventionnés locatifs. Des chiffres, concernant la PPE, qui sont donc bien loin de ceux avancés par Olivier Gurtner.

 

Léa Frischknecht

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.