Léman Bleu

Actualités


07 février 2020 - 16h51

La France voisine tire ses premiers bilans du tram Genève-Annemasse

Après un mois et demi d’exploitation du tram Genève-Annemasse, l’heure est au bilan côté Français. Si quelques petits couacs se sont révélés à l’usage, la fréquentation du transport reste satisfaisante selon les responsables du projet.

C’est la 5e ligne la plus fréquentée du réseau des TPG. Depuis le 15 décembre dernier, la ligne 17 relie la gare de Pont-Rouge au centre d’Annemasse.

En moyenne, 6'800 voyageurs par jour montent dans le tram depuis l’un des cinq arrêts français. C’est 20% de moins que les objectifs finaux. «Débuté à 80% de l'objectif reste très positif, surtout si on prend en compte la période de vacances scolaires», relève Michel Boucher, vice-président mobilité pour Annemasse Agglo.

La mise en service du tram 17 a côtoyé celle du Léman Express. Si l’un ne marche pas sur les rails de l’autre car les deux transports se veulent «complémentaires», il n’est pas exclu que le tram 17 ait bénéficié au départ des couacs du Léman express. «Cependant, nous n'avons relevé aucun ebaisse de fréquentation depuis que le Léman Express fonctionne normalement», précise Michel Boucher.

Ces premières semaines d’exploitation auront aussi servi aux petits réglages. Exemple avec les pelouses dédiées aux rails du tram, où une quinzaine de véhicule se sont embourbés.

Lea Job 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.