Léman Bleu

Actualités


02 septembre 2020 - 20h28

La Suisse a-t-elle besoin de nouveaux avions de combat ?

Le 27 septembre prochain, les Suisses décideront du sort des futurs avions de combat ; il s’agira de voter pour ou contre un crédit de 6 milliards de francs destiné à l’acquisition de nouveaux engins aériens. Si en ce contexte de crise économique, beaucoup s’interrogent sur la nécessité de cet achat, le divisionnaire Claude Meier, chef de l’État-major de l’armée suisse, tient à le préciser: «Ce n’est pas pour faire joujou.» «Il y a une clause du besoin» explique-t-il. «Le besoin pour un pays neutre comme la Suisse c’est de pouvoir assurer cette sauvegarde de la sûreté aérienne dans son espace.» La question du prix fait également débat. Pourquoi ne pas investir dans des avions moins chers ? Des avions capables d’assurer la sécurité du pays sans pour autant être des appareils de guerre. «C’est de la poudre aux yeux» annonce Claude Meier. «Ces solutions alternatives sont deux à trois fois moins performantes.»

On estime qu’en moyenne, ces avions de combat sont utilisés une fois par mois pour des interventions urgentes et quasiment quotidiennement pour des contrôles de survols diplomatiques d’avions d’État ou militaires autorisés à traverser la Suisse.  

Elio Sottas 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.