Léman Bleu

Actualités


06 mai 2020 - 19h12

La Suisse accueille des enfants russes atteints d'un cancer rare

Malgrè la fermeture des frontières, ils ont atteri cet après-midi à l'aéroport de Genève. A bord d'un vol humanitaire, cing familles originaires de Russie qui doivent faire impérativement soigner leurs enfants au centre hospitalier Jules-Gonin de Lausanne.

A bord de l'avion qui vient de se poser, 5 enfants russes accompagnés de leur mamans. Ils sont atteints de rétinoblastome. Une forme rare et agressive de cancer de la rétine qui touche surtout les jeunes enfants.  Ils viennent en Suisse, à Lausanne plus précisément a l’hôpital ophtalmique Jules Gonin pour se faire soigner. Car dans cette clinique, les médecins ont développé une technique unique qui permet d’attaquer la tumeur tout en préservant l’oeil. Pour Ilona et son fils Roman 1 an et demi, ce voyage en Suisse c’est un petit miracle.

Dix familles comme celle-ci doivent arriver en Suisse cette semaine. Toutes suivaient déjà un traitement à l’hopital ophtalmique de Lausanne mais en raison du COVID le traitement avait été interrompu. L’ambassadeur de Suisse à Moscou, Yves Rossier, alerté de cette situation a joué les facilitateurs: "On s'est rendu compte que tous les mois, une douzaine d'enfants doivent se faire soigner chez le professeur Munier é Lausanne. Ces enfants ne peuvent pas attendre. Si on attend, ces enfants risquent au mieux de perdre la vue, au pire de perdre la vie." 

Le prix du voyage a été pris en charge par un mécène, en la personne de Jean Claude Kili le triple champion olympique de ski. Les traitements médicaux eux sont à la charge des familles. 

Le Département fédéral des affaires étrangères travaille pour poursuivre  ce transfert sanitaire entre Lausanne et la Russie jusqu’à la reprise des vols commerciaux.

 

Delphine Palma  

 

 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.