Léman Bleu

Actualités


31 octobre 2019 - 17h04

La dernière cabine téléphonique de Genève a été démontée

La dernière cabine téléphonique de Suisse romande a été démantelée à Genève ce matin.

Depuis la fin des années 90, les téléphones portables ont lentement mis à l’agonie ces cabines publiques. Il y en a eu jusqu’à 58 000 en Suisse. En 2000, il y avait 875 cabines téléphoniques dans le canton de Genève, 259 en 2016 et 35 encore cette année, jusqu’à ce matin.

Selon Swisscom, le nombre d’appels depuis une cabine a chuté de 95% entre 2004 et 2016, mais l’opérateur avait l’obligation d’en maintenir au moins une dans chaque localité.

Depuis le 1er janvier 2018, cette obligation est tombée, et les cabines ont commencé à être démantelées. Recyclées ou conservées pour d’autres usages comme par exemple une station de recharge pour smartphone. 27 cabines subsistent dans le canton de Genève, pour différents usages.

L'ultime vestige téléphonique public de Suisse sera démonté à Baden le 28 novembre prochain, le téléphone raccroche définitivement et met fin à une aventure qui aura commencée en 1881 avec l'installation du premier téléphone public en Suisse, c’était à Zurich.

Gilles Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.