Léman Bleu

Actualités


25 juin 2019 - 19h08

La gauche de la gauche en ordre dispersé aux élections fédérales

Le Parti du Travail présentait aujourd’hui sa liste pour les élections fédérales sur fond de tension avec le parti SolidaritéS. La coalition Ensemble à Gauche est proche de l’éclatement.

La gauche de la gauche se déchire. Alors que la coalition Ensemble à Gauche revendique le nouveau siège disponible pour Genève au Conseil national, ses deux partis principaux ne feront pas cause commune.

Les listes Parti du Travail et SolidaritéS ne seront pas sous-apparentées. Concrètement, les voix des électeurs seront dispersées entre les deux entités. Une situation qui met en péril la possibilité d’envoyer un élu à Berne.

Mais la situation actuelle ne concerne pas que la course à la Coupole. Les tensions entre le Parti du Travail et SolidaritéS compromettent la survie d’Ensemble à Gauche. Le Parti du Travail se décharge des responsabilités et accuse SolidaritéS de ne pas respecter les termes de la coalition. Selon Tobias Schnebli, candidat du Parti du Travail, SolidaritéS a imposé ses candidats à Ensemble à Gauche.

Sollicité, le parti SolidaritéS n’a pas souhaité s’exprimer.

Un compromis peut encore être trouvé d’ici au 5 août, date du dépôt final des listes fédérales.

Vincent Ulrich

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.