Léman Bleu

Actualités


19 janvier 2021 - 20h52

La gauche divisée par la votation pour l'interdiction de la burqa

DÉBAT. D’un côté, Manuel Tornare, ancien conseiller national du PS Genevois, plaide l’abstention et s’en remet à la constitution genevois. En face, Delphine Klopfenstein Broggini, conseillère nationale des Verts genevois, appelle à voter non.

« Ce texte de l’UDC je m’en fous, attaque Manuel Tornare, car il est déjà interdit d’être masqué totalement sur la voie publique, c’est insignifiant. » L’ancien conseiller national, qui a co-signé une tribune en faveur du texte avec d’autres personnalités de gauche, se revendique laïcard et pense que le voile intégral n’a rien à faire dans les administrations.

Delphine Klopfenstein Broggini voit la proposition de l’UDC comme une instrumentalisation, « une croisade anti-mulsumannes sous prétexte de l’égalité. C’est un faux débat, seulement 20 à 30 femmes en Suisse portent le voile intégral. » Manuel Tornare, pointant le flou dans le texte, attaque frontalement la conseillère nationale : « En faisant ce que vous faites une partie de la gauche, vous donnez beaucoup de publicité à cette initiative. » Résumé rapide, nos deux protagonistes se rejoignent dans le fond, pas dans la forme.

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.