Léman Bleu

Actualités


23 juillet 2021 - 17h48

La main-d’œuvre en restauration se fait rare

Rouvert depuis deux mois, certains établissements peinent à retrouver des collaborateurs. La faute à la menace d'une énième fermeture ainsi qu'à la nature du secteur.

Les restaurants continuent de souffrir. Cette fois, ce n'est pas directement la crise sanitaire qui les impacte mais bel et bien le travail. Le manque de personnel n'est pas critique, mais pour certains, la diminution du nombre de collaborateurs complique le quotidien. 

Pour Daniel Carugati, Vice-Président de la Société des Cafetiers Restaurateurs Hôteliers de Genève, la pandémie a peut-être servi de déclic pour celles et ceux qui pensaient déjà à aller voir ailleurs. Au vu de la nature du travail du secteur qui comprend des horaires compliqués ainsi qu'à l'avenir incertain de la situation sanitaire, le monde de la restauration devra rester attentif ces prochains mois. 

L'OCE reste optimiste

Pour Charles Vinzio, directeur à l'Office cantonal de l'emploi, l'avenir demeure trop incertain pour en tirer des conclusion, néanmoins, certains chiffres laissent présager un retour vers un rythme rassurant.

 

R.Pacheco

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.