Léman Bleu

Actualités


08 octobre 2020 - 18h37

La médecin cantonale tire la sonnette d'alarme

La médecin cantonale Aglaé Tardin a donné une conférence de presse cet après-midi. Elle a fait part de sa grande inquiétude quant à la situation épidémiologique à Genève. D’après la doctoresse, il faut que les Genevois redoublent de précaution pour éviter à tout prix un re confinement. 

 

Depuis le début du mois d’octobre, Genève dénombre 466 nouveaux cas positifs au Covid-19, dont 78 personnes depuis hier. Les hospitalisations sont en légère hausse : avec 50 personnes désormais prises en charge. Un taux moindre par rapport à mars ou avril, car les personnes contaminées sont cette fois-ci plus jeune. Parmi les malades hospitalisés, 7 d’entre eux sont aux soins intensifs, alors qu’il n’y en avait plus à la fin de l’été.

Aujourd’hui, la propagation du virus s’observe dans les lieux de vie communautaires comme les EMS. Ainsi que les clubs de sport. Mais ce sont surtout les fêtes privées qui inquiètent la docteure cantonale. Apéros, anniversaires et autres retrouvailles entre amis ou en famille sont source de contamination. 

Un appel à la population

Les gestes barrières sont plus que jamais recommandés. Pour Mauro Poggia, la situation est à prendre au sérieux. "On se rend compte que l'on revit ce que l'on a vécu en mars", explique le conseiller d'Etat en charge de la santé. Avec Aglaé Tardin, il en appelle à la responsabilité de chacun, avant que le Conseil d’Etat ne s’en mêle. 

De nouvelles restrictions paraissent inéluctables et le gouvernement genevois réfléchit encore à leurs contours, avant de faire leur annonce mercredi prochain. " Nous pensons à restreindre le nombre de personnes pouvant se rassembler dans le cadre privé", détaille Mauro Poggia.

La fermeture de certains lieux identifiés comme des cluster est aussi envisagée. Ainsi que le retour des amendes d’ordres. 

 

M. Wagen / Jza

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.