Léman Bleu

Actualités


06 octobre 2016 - 11h59

La mère d'Adeline : « Ils respectent la loi, mais notre douleur, non.»

Coup de théâtre au quatrième jour du procès de Fabrice A. Une nouvelle expertise psychiatrique est demandée par les juges, car un des experts français n'aurait pas eu le temps de faire correctement son analyse. Le procès devrait reprendre dans quelques mois.

En réponse, les parents ont décidé de ne pas témoigner aujourd'hui. Impératif pour le père d'Adeline: « Nous sommes un peu dans un cul de sac. Alors que si nous témoignons à la reprise du procès, nous serons vraiment dans le vif du sujet. »