Léman Bleu

Actualités


08 mai 2020 - 18h01

La météo moins précise à cause des avions

Le covid a aussi une influence sur le temps qu’il fait, ou plutôt sur la précision des prévisions météorologiques. Le manque d’avions dans le ciel a une incidence sur les mesures précieuses pour les stations météo.

90% du trafic aérien en moins début avril, ce sont des milliers de données en moins pour les prévisionnistes, l’équivalent de près de 10%. Les avions de ligne d’une quarantaine de compagnies communiquent en permanence la température, la pression, la vitesse et la direction des vents toutes les 10 secondes en phase de décollage et d’atterrissage, et une fois toutes les deux ou trois minutes à l’altitude de croisière.

Le Centre européen pour les prévisions météorologiques a calculé une baisse de précision de 3% pour les température à court terme. Des erreurs dans les prévisions compensées par d’autres techniques d’analyse comme les sondes ou les satellites.

Les plus impactés par ces prévisions moins précises, ce sont les agriculteurs, tous connectés, même si certains utilisent encore les vieilles méthodes paysannes.

La reprise de l’aviation commerciale permettra d’affiner les prévisions météorologiques, notamment pour les observations au-dessus de l’atlantique qui conditionnent le temps qu’il fait en Europe.

Gilles Miélot

News liées

Vidéos liées

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.