Léman Bleu

Actualités


27 janvier 2021 - 17h46

La mobilisation pour Tahir continue aux HUG

mobilisation les amis de Tahir organisent une veillée solidaire devant les HUG.

La mobilisation continue à Genève contre le renvoi forcé de Tahir. Un trentenaire éthiopien, arrivé en Suisse il y a 7 ans, débouté de sa demande d’asile. Terrifié à l’idée de retourner en Ethiopie où il craint pour sa vie, il avait entamé une grève de la faim et de la soif dimanche. Mal en point, il a été admis aujourd’hui aux HUG.

L’ambulance est arrivée en début d’après-midi et forcément, les soutiens de Tahir ont suivi. Une quinzaine de personnes se relaient depuis plusieurs jours, pour organiser une veillée solidaire à Frambois d’abord puis maintenant aux HUG. Amis ou membres d’associations, ils s’opposent au renvoi forcé de Tahir vers l’Ethiopie.

Un vol FRONTEX faisant étape dans plusieurs pays est prévu ce soir en Suisse. L’état de santé de Tahir s’étant largement dégradé, nul ne sait s’il sera ou non placé dans cet avion. Les amis du jeune homme sont dans l’attente.

"L'avocate de Tahir a tenté plusieurs actions sans succès, auprès du tribunal fédéral notamment.  Nous avons désormais envoyé une lettre au Conseil d'Etat genevois", explique Anne-Cécile Dominé-Aubert, membre de l'Association des Amis de Tahir. 

Contacté, le conseil d’Etat dit ne pas s’exprimer à ce stade et nous renvoie vers le Secrétaire d’ETat aux Migrations, seule autorité compétente en la matière. Ce soir, la porte-parole du SEM ne nous a pas encore répondu. 

Si le Secrétaire d’Etat aux Migrations considère que l’Ethiopie est un pays « sûr » pour les renvois, ce n’est pas le cas de l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés et Amnesty International, qui demandent qu’aucun retour forcé ne soit effectué vers l’Éthiopie. 

 

Julie Zaugg

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.