Léman Bleu

Actualités


10 juin 2020 - 18h38

La nouvelle loi sur le CO2 est adoptée

Cette fois c’est fait. La Suisse  à une nouvelle loi sur le C02. D’abord rétorquée en 2018 , la loi vient de passer à une large majorité. Ambition: réduire de 50 % les émissions de gaz a effet de serre d’ici 10 ans 

Les débats ont été laborieux mais la révision de la loi sur le CO2 a passé la rampe. Cette loi, c'est soixante articles avec un objectif: réduire de 50% les émissions de gaz a effet de serre d’ci 2030. Pour ce faire, les parlementaires ont accepté de serrer la vis dans un certain nombre de domaines: une réduction des émission de c02 pour les bâtiments, l’entrée en vigueur d'une taxe plus lourde sur les combustibles fossiles comme le mazout, des valeurs limites de co2  plus sévères pour les nouveaux véhicules.

Mais ce matin, la décision la plus débattue concernait la fameuse taxe sur les billets d’avion. Acceptée finalement à une large majorité- 

Concrètement: chaque billet coutera désormais entre 30 et 120 francs supplémentaires selon la destination et la classe. Cela concerne tous les billets en partance de la Suisse, à l’exception des vols de transit et des vols médicaux. L’aviation d’affaire sera aussi taxée entre 500 et 500chf par vol selon la taille de l’appareil.

Autre décision largement débattue: la majoration des prix de l'essence. Le litre de carburant coutera 10 centimes supplémentaires jusqu’en 2024, puis 12 centimes dès 2025. 

A peine votée, cette loi est déjà critiquée dans les milieux écologistes. Greenpeace suisse dénonce une loi qui «a dégénéré en une usine à gaz compliquée et inefficace, qui permet en fait de continuer comme avant. » De son coté L’UDC qui s’est opposé à la révision de la loi,  a déjà brandi la menace d’un référendum. 

 

Delphine Palma 

 

 

 

 

Interview de Gary Domeniconi, jeune défenseur du climat

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.