Léman Bleu

Actualités


07 mai 2018 - 17h08

La politique tirée au sort

En marge du deuxième tour du Conseil d’Etat hier, le tirage au sport des viennent-ensuite du Grand Conseil à été effectué dans une salle de l’hôtel-de-ville.

Des candidats non élus, mais potentiellement suppléants qui ont fait le même score qu’un collègue de parti, et qu’il faut départager.

Auparavant, en cas d’égalité, le député le plus âgé passait devant. Depuis la nouvelle constitution, c’est le hasard qui est devenu la norme.

Cette année 14 candidats au Grand Conseil ont ainsi été départagés.

Gilles Miélot

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.