Léman Bleu

Actualités


07 mars 2021 - 19h24

La première ligue privée de reprise

Il y a une semaine, les nouveaux assouplissements fédéraux ont laissé entrevoir une reprise des championnats de première ligue. Mais c’était sans compter la décision de SwissOlympic qui a décidé de ne pas accorder le statut de semi-professionnel à la quatrième division de football. À Genève, seul Étoile-Carouge, qui évolue en Promotion ligue, peut recommencer à s’entraîner normalement alors que Chênois, Lancy, Olympique-Genève et Meyrin restent éloignés des terrains. 

Une décision difficile à accepter pour Patrick Schmid, directeur technique du CS Chênois. D’autant plus que cette décision a changé trois fois en une semaine. «Il a fallu faire preuve d’une grande adaptation pour changer les entraînements qui sont passé de 14+1 à un régime normal avant de retourner à un régime 14+1.» Une situation difficile pour le staff et les organisateurs qui avaient déjà programmé des matchs amicaux.  

Il ne reste que deux mois et demi au championnat de première ligue, ce qui laisse peu d’espoir de terminer la saison qui compte encore 13 matchs. La situation est donc floue pour le club qui se place actuellement en deuxième place du classement. 

 

Léa Frischknecht 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.