Léman Bleu

Actualités


05 février 2020 - 12h39

La «rolls royce» des pelouses ne l'aura pas été

La pelouse du stade de Genève sera bientôt synthétique. Une dernière étape après des années de péripéties pour la surface. Car souvenez-vous en 2016, les bulldozers s’activaient pour créér la nouvelle surface. Les deux mois de travaux devaient permettre de voir fleurir la «rolls royce» des pelouses. Le meilleur gazon au monde, comme celui du Real Madrid, et un système de chauffage par en dessous pour pouvoir jouer toute l’année. Cout de ce gazon hybride optimal : plus de 4 millions de francs.

 

Mais après quelques mois seulement d’utilisation, c’est la douche froide. La pelouse est très endommagée à la sortie de l’hiver, du fait d'un manque d’entretien. Durant un mois, elle est aux soins intensifs et retrouve de sa superbe. 

Mais en aout 2017, nouveau problème. Un champignon vient ronger la surface. Ce dernier se propage très rapidement, d’autant que le stade continue à être utilisé, ne limitant pas la propagation. Le parasite finit par être éliminé. Par la suite, il est décidé d’appliquer la luminothérapie régulièrment. Comme durant l’intégralité de l’hiver 2018-2019.

Le dernier fait en date remonte à octobre 2019. La pelouse est alors imbibée d’eau, et ce à quelques jours du match Servette-St Gall. 

 

Céline Argento 

 

Ce site utilise des cookies à des fins de statistiques, d’optimisation et de marketing ciblé. En poursuivant votre visite sur cette page, vous acceptez l’utilisation des cookies aux fins énoncées ci-dessus. En savoir plus.